Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ummi & Imparfaite

Voici un magnifique poème et à la fois un bénéfique rappel

1 Juin 2016, 14:42pm

Publié par Ummi & Imparfaite

Un poème reçu du Maroc via wathsapp :

salam alaykoum

Très beau et bénéfique poème Allahuma barik :

Résident en terre de mécréance,

Pays où tu grandis depuis ta tendre enfance,

Tu souris à la vie en toute insouciance,

Bien que l'Islam y soit vu comme une religion qui offense.

Le système t’inculque des fondements d’incroyance,

Entre mensonges, blasphèmes et aberrations,

Contredisant les versets révélés en toute clairvoyance.

Ils manifestent sans gêne leur islamophobie,

Montrant du doigt les sœurs pudiquement revêties,

De leur grand voile couvrant leur corps à chacune de leur sortie.

La haine se lit sur leur visage assombri,

Quand leur regard croise celui d’un frère à la barbe fournie,

Dévisagé comme s’il était un soldat de l’E.I.

Mon frère, ma sœur, ces gens-là sont pour toi une fitna,

Par laquelle, Allah taعala, à un haut rang, t’élèvera,

Dans cette vie d’ici-bas et dans celle de l’au-delà,

Pour autant que tu patientes et ne baisses pas les bras,

En attendant de fuir cette terre et d'accomplir ta Hijra.

Alors place ton entière confiance en Allah l'Exalté,

Et quitte ce pays aux principes controversés,

Appelant le peuple à adhérer au dogme de la trinité,

Où les musulmans sont délibérément attaqués,

Où les mosquées sont régulièrement profanées,

Où le voile intégral est définitivement prohibé,

Où les panneaux publicitaires t'encouragent à l'infidélité,

Où les femmes, en été, sortent quasiment dénudées,

Et tant d'autres calamités, qu'on ne pourrait toutes les citer.

Certains frères craignent encore pour leur subsistance,

Séduits par les prestations sociales que leur offre la France,

Alors qu'Allah a promis maints refuges et abondance,

À celui qui émigre sur Son sentier, faisant preuve de patience.

Sincérité et conformité sont les deux conditions pour l'acceptance.

Et rappelle-toi de l'hégire des Nobles Compagnons,

Qui rejoignirent Médine avec de maigres provisions,

Laissant derrière eux, famille, biens et constructions,

Cherchant par l'accomplissement de cette adoration,

L'agrément d'Allah ta'ala et Sa satisfaction.

Les bienfaits en terre d’Islam sont décuplés,

Dans un pays qui prône l’Unicité d’Allah, sans associé,

Où l’on peut entendre l’adhan du haut des mosquées,

Appelant les fidèles à la prière et à la félicité.

Où l’on puise la science de la bouche des savants avérés,

Où les cours de Coran sont dispensés en toute gratuité,

Où la pudeur et la chasteté sont parmi les valeurs enseignées,

Où jilbab, qamis et sitar font partie des vêtements légiférés,

Où les panneaux routiers t’incitent à l’évocation d’Allah l’Exalté,

Et tant d’autres bienfaits, qu’on ne pourrait tous les citer.

N’écoute pas ceux qui insistent sur les défauts d’un pays musulman,

Il restera sans aucun doute préférable à un pays mécréant.

Ils vont jusqu’à excommunier le chef du gouvernement,

Prétextant qu’il ne suit pas les préceptes du Saint-Coran.

Ceci est la voie des khawaridjs égarés et égarant,

Incitant aux manifestations et au soulèvement,

Qui résultent le plus souvent en un terrible bain de sang.

Qu’Allah nous préserve des troubles et des fitnas,

Qu’Il facilite aux frères et sœurs la Hijra,

Qu’Il nous octroie en abondance Ses niعmas,

Et nous accorde une place au Firdaws al aعla.

Il est certes Celui qui exauce nos duعas.

{Et quiconque fait la Hijra dans le sentier d'Allah trouvera sur terre maints refuges et abondance. Et quiconque sort de sa maison, faisant la Hijra vers Allah et Son messager, et que la mort atteint, sa récompense incombe à Allah. Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.} An-Nisa : 97-100.

Voici un magnifique poème et à la fois un bénéfique rappel

Commenter cet article