Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ummi & Imparfaite

Le bon comportement envers la mère

14 Avril 2016, 13:19pm

Publié par Ummi & Imparfaite

Il existe une personne qui ne cesse de se dévouer et se sacrifier . Combien s'est-elle affligée pour que tu sois heureux ! Combien s'est-elle affamée pour que tu sois rassasié ! Combien a-t-elle pleuré pour que tu sois joyeux ! Combien est-elle restée éveillée pour que tu dormes ! Combien a-t-elle supporté de difficultés pour que tu sois tranquille !

Lorsque tu es heureux, elle l'est aussi, et lorsque tu es triste elle l'est aussi. Lorsque tu es accablé par les malheurs, sa vie n'est alors que soucis. Son souhait est que tu vives heureux, content, satisfait et agrée par les autres.

Cette personne faible qui donne sans rien demander en retour, qui se dévoue sans attendre de remerciement. As- tu entendu parler d'une personne qui t'aime plus que ses biens ? Mais non ! Plutôt plus que sa propre personne ? Si cette personne t'aime plus que sa propre personne ; cette personne n'est autre que ta noble mère...

En effet, cher serviteur musulman, cette personne est ta mère. Ô toi qu'Allah te préserve - médite sur ta situation lorsque tu étais enfant et remémores ta faiblesse. Ta mère te porta dans son ventre neuf mois, subissant peine sur peine. Elle te porta péniblement et accoucha dans la douleur.

Plus tu te développais et plus elle s'affaiblissait. Tu lui fis subir plus ce qu'elle pouvait supporter, tant son corps était faible et son état en fragilité extrême.

Pendant l'accouchement elle perçut la mort de ses propres yeux. Ce fut, en effet un accouchement chargé de soupirs, de gémissement , d'angoisses et de souffrances.

Malgré tout, elle continua à patienter encore et encore, et lorsqu'elle t'aperçut près d'elle et te serra contre sa poitrine, et lorsqu'elle sentit ta respiration de réitérer, elle fit mine d'oublier ses souffrances et ses douleurs.

A l'heure où elle te vit, elle reposa tous ses espoirs sur toi, et vit en toi tous les plaisirs et la beauté de la vie. Ensuite, elle se consacra à ton service nuit et jour. Elle sacrifia sa santé pour te nourrir, elle s'amaigrit pour ta croissance, elle s'affaiblit pour te rendre fort.

Ta nourriture fut son lait, ton foyer fut son giron, et ses deux bras te portèrent. Elle t'entoura d'affection et prit soin de toi. Elle restait affamée pour te rassasier et rester éveillée pour que tu dormes.

Elle fut clémente et tendre avec toi. Si jamais elle s'absentait, aussitôt tu la demandais, et lorsqu'elle se détournait de toi, aussitôt tu l'appelais à l'aide, et lorsque te touchait un mal, aussitôt tu l'appelais au secours. Tu avais l'impression qu'elle détenait tout le bien.

Tu t'imaginais que le mal ne pouvait pas t'atteindre lorsqu'elle te serrait contre sa poitrine ou lorsqu'elle portait le regard sur toi. Elle te préférait à elle même en se privant de nourriture et du repos pour les mettre à ta disposition.

Muhammad ibnu al-mounkadir a dit : " j'ai passé ma nuit a masser les pieds de ma mère, alors que mon frère Omar a passé la sienne en prière ; sa nuit ne me comblait pas autant que la mienne. "

D'après Anas ibnu nadr al-achja'y qui dit : " une nuit, la mère de ibnu mass'ùd (qu'Allah l'agrée) lui demande de l'eau. A son retour, il lui apporta de l'eau, mais il la trouva en plein sommeil. Il resta immobile auprès d'elle jusqu'au matin ".

Tu n'a pas à l'appeler par son prénom, mais tu doit l'appeler par les noms qu'elle aime ou par un surnom.

Ne t'assied pas avant elle et ne marche pas devant elle. Accueille-la avec un visage rayonnant, embrasse lui la tête. Lorsque tu l'enjoint à faire une chose, fais- le correctement sans la blesser. Répond à son invitation lorsqu'elle t'invite sans éprouver la moindre lassitude ou la moindre répugnance.

Parle-lui avec douceur, nourris-la lorsqu'elle à faim et empresse- toi de lui ramener toutes les bonnes choses qu'elle désire. Rend la heureuse et entretiens un bon comportement avec elle. Enfin, demande qu'elle invoque Allah pour toi, car les portes du ciel s'ouvrent pour ce genre d'invocations.

Écrit par Mazine at- touwijry texte prononcé par cheikh Abdel moun'im élève de cheikh Saleh al fawzan en tant que discours du vendredi. ( qu'Allah les préserve ).

Source (dourous Abdelmalik).

Le bon comportement envers la mère
Retranscription du sermon : Le bon comportement envers la mère...
Écrit par Mâzine At-Touwîjry...
[Texte prononcé par cheikh Abdel Moun'im, élève de Sheikh Sâlih Al-Fawzân, en tant que discours du Vendredi. (Qu’Allah les préserve)]

http://www.dourouss-abdelmalik.com/index.php/audio/divers-cours/32-le-bon-comportement-envers-la-mere.html

Le bon comportement envers la mère

Commenter cet article